L’e-mailing, l’arme de conversion massive

L’e-mailing, l’arme de conversion massive

Publié le

A l’évocation même du terme, on entend déjà les voix s’élever contre l’e-mailing, arguant que plus personne ne lit ses mails. Il reste pourtant un outil de marketing qui, si l’on en croit différentes études, est efficace. Bien utilisé, l’e-mailing pourrait donc vous amener de nouveaux visiteurs sur votre site et, au final, de nouveaux clients.

Bien évidemment, il convient de ne pas faire n’importe quoi. Les e-mails que nous recevrons sont de plus en plus nombreux et, malheureusement, leur qualité est bien souvent inversement proportionnelle à leur quantité. De manière naturelle, le destinataire s’en détourne et opte pour un classement immédiat dans la corbeille de sa boîte de messagerie. En respectant quelques saines pratiques, vous pourrez malgré tout en faire une arme de conversion massive.

Mettez l’accent sur un contenu de qualité

Nous ne le répéterons jamais assez, mais le consommateur – et donc le visiteur de votre site Internet, qu’il soit B2C ou B2B – n’est plus dupe. Il ne suffit plus de lui dire que vous êtes la meilleure solution à sa problématique du moment pour conclure la vente. Pire, il apparaît que cette méthode de vente aurait tendance à l’inquiéter, voire à suspecter un manque de pertinence dans les réponses apportées aux besoins exprimés. Désormais, si vous envoyez un e-mail à un client ou un prospect, il convient d’être informatif. Le contenu doit être intéressant, répondre à une recherche réelle de la part de celui qui la lit et, surtout, ne pas se vouloir vendeur à tout prix.

Cela ne signifie pas que vous devez oublier de parler de vos produits ou de vos services, mais ceux-ci font certainement partie d’un écosystème qui ne se limite pas à leurs qualités intrinsèques. Vous capterez alors l’attention du lecteur et le mènerez de manière naturelle vers votre site Internet. Il sera alors bien temps de conclure la vente.

Montrez-vous séduisant

Un e-mail, c’est un peu comme un article dans le journal ou le magazine préféré de votre destinataire. Il se retrouve parmi une masse d’autres e-mails. En bref, il est un peu perdu. Et toujours comme pour la presse écrite, il convient de proposer un titre suffisamment attrayant pour que le lecteur y pose un œil. Tout n’est ensuite qu’un jeu de séduction. Le titre est interpellant ? Bien joué ! L’introduction (le chapô d’un article) est passionnante ? Vous avez gagné ! Le lecteur, intéressé et captivé, ne manquera pas de cliquer sur l’invitation à en découvrir plus. Il est désormais sur votre site Internet dont le contenu, à son tour, le conduira naturellement vers la conversion.

Rappelez-vous que le premier point de contact avec un e-mail est son objet. Si le titre de votre e-mail doit être attrayant, son objet ne devra pas l’être moins. Le banal ne vaut que pour les e-mails de conversation. Montrez-vous innovant et interpellant lorsqu’il s’agit d’un e-mailing visant à attirer l’attention d’un prospect qui n’a pas demandé, justement, à voir son attention portée vers vous.

Ciblez votre e-mailing

Le ciblage de votre e-mailing doit se faire selon deux axes. Le premier est l’intérêt que le destinataire aura à vous lire. Ainsi, si vous proposez un produit ou un service qui peut s’adresser à de nombreux clients différents, il convient de classer ceux-ci en catégories et de produire un e-mailing différent pour chacune de ces catégories. On ne parle pas de la même manière à un trentenaire se lançant dans la vie qu’à un pensionné qui cherche à rendre sa vie plus confortable. Certes, le sujet et le contenu, dans son fond, seront identiques, mais la forme que vous donnerez à votre mail devra tenir compte de ces petites spécificités qui attireront l’attention.

Mais envoyer un e-mailing, c’est aussi respecter certaines règles. Si vous décidez d’envoyer – et c’est un exemple – une newsletter à des abonnés, il convient de vous assurer que ceux-ci ont marqué leur accord pour que vous le fassiez via un opt-in ou un double opt-in (nous reviendrons dans une prochaine actualité sur ces fameuses règles du GDPR). Vous pouvez bien évidemment profiter de mailings ‘uniques’ pour inviter des prospects à s’y inscrire ou de votre site Internet pour assurer vos visiteurs de rester informés de vos propres actualités.

Offrez un parcours de lecture

Tout n’intéresse pas tout le monde. De même que tout le monde n’a pas forcément envie de relire l’Encyclopédie Universalis à chaque réception de mail. Employez-vous à faire les choses dans l’ordre. Attirez l’attention, donnez envie d’en savoir plus et, pourquoi pas, utilisez votre site Internet pour développer de manière intelligente votre contenu. La technique permettra, par ailleurs, de renforcer votre référencement naturel. La boucle sera ainsi bouclée.

Vous commencerez donc par aller à l’essentiel, en quoi vous disposez (et on ne parle pas ici de votre produit ou de votre service) un contenu susceptible de répondre à une question que se pose votre lecteur. En d’autres termes, le temps où l’on créait un besoin en présentant un service est révolu. Cette étape est la dernière d’un processus qui peut commencer au niveau de votre e-mailing.

Soignez la mise en page

Nous l’espérons, vous avez fait des efforts particuliers pour que votre site Internet soit esthétiquement agréable, mais aussi ergonomique. Si ce n’était pas le cas, une rapide analyse par Web Solution Way ne manquera pas de vous apporter des solutions intéressantes. Gardez à l’esprit qu’il doit en être de même pour votre e-mailing. En effet, une mise en page soignée, la clarté de vos textes et la pertinence de vos illustrations seront autant d’éléments incitant le lecteur à poursuivre sa route vers votre site Internet.

Votre site Internet répond vraisemblablement à des souhaits en termes de design, notamment en termes de charte graphique. Pensez à ce que votre e-mailing réponde aux mêmes exigences. Vous permettrez ainsi aux destinataires de l’e-mailing de vivre une expérience fluide et cohérente. Là encore, cela vous permettra d’optimiser le flux de conversion de votre envoi.

Enfin, il est important d’établir au préalable une stratégie marketing et un calendrier d’envoi. En fonction de vos produits et services, vous réfléchirez à la fréquence d’envoi afin d’être toujours pertinent et, surtout, de ne pas étouffer vos clients/prospects avec une surabondance de mails. Le résultat serait sans appel et vous feriez certainement partie des 50% d’envois qui terminent irrémédiablement leur vie à la poubelle.

Vous souhaitez drainer du trafic vers votre site Internet à l’aide d’un e-mailing de qualité ? Contactez-nous via notre formulaire de contact. Nous nous ferons une joie de vous guider vers plus d’efficacité sur le web.

Comment créer un site web ?

Thèmes :Conseils Stratégie Web

arrow_right_alt