Petit indépendant deviendra grand, ou pas ?

Petit indépendant deviendra grand, ou pas ?

Après plusieurs conférences-débats au sein d’écoles liégeoises via le réseau 100.000 entrepreneurs, association souhaitant valoriser l’esprit et la culture d’entreprendre auprès des jeunes en envoyant des entrepreneurs témoigner dans les établissements de l’enseignement supérieur, force est de constater que les questions les plus courantes posées par les élèves de terminal sont avant tout orientées vers le futur alors que celui-ci est tributaire de la préparation et de la motivation mises en place pour son projet d’entreprise.

Les préjugés liés au métier d’indépendant ou de patron d’entreprise sont nombreux et peuvent influencer de manière tantôt positive, tantôt négative les plus motivés d’entre eux.

Les idées présentées lors de ces réunions entrepreneurs/élèves sont souvent très riches, pleines de bon sens ou de bon sentiment, virevoltant parfois entre réalité du marché et phantasmes mais toujours avec cette même volonté d’entreprendre, feu sacré qui anime la plupart d’entre nous.

Pourquoi devenir indépendant ou patron d’entreprise ?

Les motivations de devenir indépendant ou patron d’entreprise sont aussi nombreuses que variées, chacun ayant ses propres besoins, attentes ou aspirations.

Chaque projet entrepreneurial peut être différent, tant dans sa forme juridique (indépendant, sprl, scrl, SA, profession libérale) que dans les services et produits proposés ou dans les budgets qui y seront consacrés. La philosophie mise en place dans le projet sera néanmoins la base même de sa réussite, raison pour lesquelles il est impératif de « se poser les bonnes questions ».

Devenir indépendant ou patron d’entreprise pour la liberté d’action

Passer le cap de la pseudo sécurité financière qu’offre le statut d’ouvrier, d’employé de cadre ou de fonctionnaire pour devenir indépendant ou patron d’entreprise n’est pas toujours facile.

Entre la famille qui n’a pas « suivi » tout le cheminement de vos idées et les nombreux renseignements que vous avez collecté pour vous assurer un minimum de risque et les « amis » qui préfèrent vous garder à leur niveau plutôt que de vous voir réussir et ainsi confirmer leur manque d’ambition ou de potentiel, la décision de devenir indépendant ou patron d’entreprise devra se prendre en votre âme et conscience et de préférence après avoir consulté les professionnels qui vous permettront de réussir votre projet: Financiers, fiscalistes, avocats, consultants en marketing, coachs et autres prestataires plus que représentés sur le réseau Linkedin (entre autres).

Être indépendant ou patron d’entreprise sous-entend que vous n’auriez de comptes à rendre à personne, ce qui n’est malheureusement pas exact. Si ces postes permettent une plus grande liberté d’action, ils impliquent de plus grandes responsabilités qui jusque-là vous étaient épargnées.

Entre la gestion du personnel, des fournisseurs, des clients toujours plus exigeants, une concurrence sans cesse accrue et des impératifs financiers immuables, la liberté d’action peut rapidement devenir une contrainte.

Devenir indépendant ou patron d’entreprise pour la liberté financière

Il faut bien se rendre à l’évidence, un indépendant ou un patron d’entreprise ne devient pas riche en se mettant à son compte et la liberté financière est toute relative. Si « Gagner de l’argent » peut être un moteur pour certains, il peut surtout être un frein à la progression de l’entreprise car il pourrait prendre le pas sur la motivation première de l’indépendant : proposer un service ou des produits de qualité. Devenir indépendant ou patron d’entreprise impose souvent des investissements en machines, logistique, stocks et autres dépenses qui d’entrée de jeu viendront grever les marges bénéficiaires toujours plus réduites par l’obligation de s’aligner aux prix de la concurrence.

Une stratégie bien construite combinée à des services et produits irréprochables, une gestion minutieuse et des conseils avisés peuvent néanmoins permettre au petit indépendant de grandir, à la Pme d’étendre ses activités et d’engranger des bénéfices substantiels pouvant être traduits par une liberté financière correcte.

Devenir indépendant ou patron d’entreprise pour la liberté temporelle

Les horaires imposés aux employés, cadres et autres fonctionnaires sont parfois sources de frustrations en termes de loisirs et vie familiale. La vie active au sein d’une entreprise dont les horaires sont fixés, les nombreux problèmes liés à la mobilité pour rejoindre son lieu de travail, la pression subie pour atteindre des objectifs pour lesquels la reconnaissance sera faible ou inexistante engendrent une soif de liberté temporelle que seule l’indépendance peut offrir.

En tant que patron ou indépendant, il est plus aisé de « gérer son temps » et de s’octroyer des moments de liberté pour se retrouver en famille, s’occuper de ses enfants ou profiter d’un moment de pause bien mérité à n’importe quelle heure de la journée. C’est également la possibilité de déplacer son horaire de travail au gré des rentrées de commandes, opportunités familiales ou amicales sans que cela n’influe négativement sur la progression ou la rentabilité de l’entreprise.

Devenir indépendant ou patron d’entreprise pour vivre de sa passion

Le but ultime pour devenir indépendant ou patron d’entreprise est sans aucun doute de vivre de sa passion, entouré de personnes que l’on respecte et qui vous le rendent bien. Il n’est de plus grande motivation que la volonté de faire ce que l’on aime, cet amour traduit dans les gestes simples d’un métier artisanal ne fera que grandir la beauté et la qualité du produit réalisé. Il en va de même pour un prestataire de services, la passion étant souvent communicative, elle permet de convertir un prospect en client ou en partenaire par la transparence des propos tenus mais aussi par une communication non verbale dont les gestes, les émotions, les sentiments ou les valeurs renforcent l’idée que votre interlocuteur pourra retenir de votre personne, de votre état d’esprit ou de vos motivations.

Indépendant depuis 1985, je ne connais de plus beau métier que celui d’indépendant. S’il y a eu des hauts et des bas, je ne changerais pour rien au monde toutes ces années riches en rencontres et d’expériences diverses.

Administrateur d’une agence web (www.web-solution-way.com), je rencontre de nombreux indépendants et patrons d’entreprises dont les motivations et philosophies me renforcent dans l’idée que tous ces professionnels doivent être soutenus, qu’il est important de garder à l’esprit que l’implication de toutes ces personnes, hommes et femmes, qui ont osé passer le cap de devenir indépendants ou patrons d’entreprises, sont à l’origine de près de 70% des emplois du secteur privé, que contrairement à certains préjugés ou idées reçues, ils ne sont pas devenus « riche » financièrement parlant mais ont atteint une qualité de vie dans laquelle ils peuvent s’épanouir en famille, profiter d’une liberté d’action ou temporelle qu’ils n’auraient pu avoir en tant que salariés.

J’espère, à ma modeste mesure, contribuer à l’essor de celles et ceux qui comme moi veulent partager leur savoir-faire de manière positive et constructive.

Jean D’Alessandro

Publié le mis à jour le

Thèmes :conseils strategie web