Optimisez le temps de chargement de votre site web

Optimisez le temps de chargement de votre site webC’est bien connu, « le temps c’est de l’argent » et il en est de-même sur la toile pour plusieurs raisons.

La première raison est sans aucun doute « l’expérience utilisateur » qui confronté à un site lent se détournera rapidement de votre entreprise pour visiter le site d’un concurrent ayant compris l’importance d’un site rapide.

La deuxième n’est pas pour autant moindre puisqu’il s’agit de l’importance portée à la vitesse de téléchargement d’un site par les robots des moteurs de recherche, Google en tête.

En effet, si l’optimisation de contenu est un des éléments clés pour que Google identifie les mots clés présents sur vos pages (optimisation des textes, photos, vidéos, liens internes et externes, balises méta, etc), la qualité du développement et du serveur d’hébergement sont souvent laissés de côté pour des raisons purement économiques alors qu’ils sont la base même de votre futur positionnement dans les résultats de recherche.

La vitesse de téléchargement d’un site web, de par la manière dont il a été développé, peut avoir un impact majeur sur votre référencement naturel.

Cette optimisation au téléchargement se fait tant au niveau des codes qu’au niveau du serveur dédié à l’hébergement du site, ce dernier étant très souvent une des causes principales de lenteur. Les entreprises, par méconnaissance des risques encourus, optant pour des solutions « bon marché », attirés par les « économies substantielles » annoncés par les prix extrêmement attractifs de certains data center.

La « minification » des codes, version compressée des codes html, CSS et autre JS éliminant tous les espaces et interligne en vue d’alléger le poids de la page, permet à lui-seul une meilleure interprétation de la page par les navigateurs et par extension son temps de chargement.

L’optimisation des images est également un élément important dans le temps de chargement d’une page web. Il est fréquent de voir des images s’ouvrir de manière saccadée faute d’un poids trop volumineux. Indépendamment de réduire les grandes images dans un format standard (en général max 1680 pixels), il est préférable d’utiliser des « vignettes » (reproduction réduite des images), qui seront bien plus légères à télécharger. Sur clic, l’internaute ayant engendré une action d’ouverture (et donc conscient qu’il y aura un temps de réponse) pourra visionner la grande image.

L’utilisation du format PNG ou Jpeg est vivement recommandé pour le format des images.

Le développement d’un site web suivant le nouveau protocole AMP (Accelerated Mobile Pages) peut quant à lui permettre le téléchargement de vos pages en moins d’une seconde et rejoindre ainsi les derniers critères de qualité imposés par Google.

Je souhaite optimiser la vitesse de chargement de mon site

 

arrow_right_alt